Plan B – Le Voyage dans le Temps, La Sérendipité Paradoxale du Grand Père Écrivain

logo_PlanBsite_bleu

Nom de Zeus ! Cet épisode, consacré au voyage dans le temps, cumule à lui seul quelques records !

D’abord, deux mois entre son enregistrement et sa publication. Bon, ça, vous me direz, c’est assez normal en fait..

Ensuite, c’est un sujet dont on veut parler depuis plus de deux ans ! Notre invité, Marc, prévu lui aussi depuis plus de deux ans a lui-même écrit son introduction pour l’épisode il y a donc, vous l’aurez compris, deux ans…

L’introduction justement, parlons-en ! Record absolu puisqu’elle ne dure pas moins de 11 minutes ! Mais attention hein… Notre invité s’est déchiré. Texte, interprétation théâtrale, musique (calée sur le texte, s’il vous plait), bref, il ne s’est pas foutu de notre (votre) gueule. Quant au sujet, on vous invite à un voyage dans le temps, principalement au cinéma. Heureusement, Marc n’a pas oublié nos poditrices / poditeurs aimant les livres, et a fait un beau focus sur la littérature SF, extrêmement prolifique sur le sujet.

On vous souhaite une bonne écoute et sachez que, dans un autre univers, vous avez eu votre Plan B une semaine après son enregistrement. Rassurez-vous, ça veut donc dire que dans un autre univers, j’ai une vie bien moins merdique ! 🙂

Dans cet épisode, vous retrouverez également les rubriques habituelles :

Les Minutes Nawak

Blix nous parle de la série Reset, du film The Mirror et du jeu Mass Effect 3

Kaern nous parle du podcast What The Duck, du jeu Elite Dangerous et du film Avengers 2

Finghin nous parle du film The Voices et sur l’arrivée de Hearthstone sur mobile

Marc nous parle du cinéma indien et du jeu Kerbal Space Program

Varou ne parle de rien puisqu’il n’était plus là (ou pas encore arrivé, selon dans quel univers vous vous situez…)

Coup de cœur de Siddh

Neverwinter – Le MMORPG porté sur Xbox One

Oculus Rift – Testé grâce à Sylvain et également au Headshot Bar à Montpellier

Space Origin – Ouverture de la bêta publique ! Rejoignez la grande aventure spatiale !

Le Shame on Me

Marc nous parle du film « Le Chanteur de Mexico« 

L’Instant Sérieux

Kaern nous parle du projet de loi sur le renseignement

Bonne écoute !

Siddh

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

La Team Plan B

  • Varou– @_Varou_
  • Kaern– @Kaern3
  • Finghin– @Finghin33
  • Siddh– @Siddhartarus
  • Blix – @intheblix
  • Marc – @marcouillou

Disponible en téléchargement – Plan B – Le Voyage dans le Temps, La Sérendipité Paradoxale du Grand Père Écrivain

Disponible en vous inscrivant sur ce flux RSS

Disponible sur iTunes ici même !

11 Comments

  1. Comme d’habitude, épisode agréable, drôle et captivant. Et quid de la rentrée de Plan B ? Une date à annoncer peut être ?

  2. Bon….

    J’ai bien compris depuis votre réponse à mon dernier message qu’après tout nos commentaires vous en avez rien à foutre mais tant pis je retourne à l’assaut !

    le PoSitiF :

    – Retour de l’intro au bon endroit et en plus DROLE
    – Sujet sympa même si déjà débattu dans 10 milliards d’autres podcast (FK,…)
    – L’invité : Au top
    – La déconade entre vous car même des fois si c’est limite trop c’est quand même bien agréable

    Le TrèS NégaTiF :

    – Qualité Audio : Enregistré derrière une porte de prison ? Si vous calibrez pas bien vos micros, augmentez au moins le gain du master d’enregistrement !

    J’en dis pas plus car au fina,l vous ferez que ce que vous avez envie de toute façon !

    • Mais comment ça on en a rien à foutre ?? 😀

      Je t’accorde juste le fait qu’on ne répond que très peu aux commentaires, et c’est vrai que ce n’est pas top de notre part… Je vais essayer de faire mieux 😉

      Merci pour tes commentaires positifs et aussi le TRES négatif. Effectivement, nous avons eu un gros souci de niveau de son dans cet épisode. Je t’avoue que je ne sais pas du tout quelle en est la raison. De mon côté, en l’écoutant sur mon PC après avoir effectué le mixage sous Cubase, tout semblait pourtant correct.

      Je ferai plus attention la prochaine fois. Promis ! 😉

      Siddh

  3. Pour Terminator le sujet du film n’est certes pas le voyage dans le temps mais il ne faut pas oublier que pendant que le film se déroule il y a le présent sous contrôle des machines qui se déroule et on a quelque clins d’œil sur cette période. Donc il y a quand même une notion de voyage (suggérée).

    Par contre on ne peut enlever à retour vers le futur d’avoir une logique assez plausible liée au temps. Surtout quand le deuxième film se déroule pendant le premier je trouves que cela est assez fabuleux et surtout que vraiment bien fait et très compréhensible !

    Sinon très bonne émission et très bon travail à vous !

    • Merci beaucoup !

      Oui, malgré le côté très « grand public » de Retour vers le Futur, il n’empêche que le scénario est les implications liées au voyage dans le temps sont vraiment top. Un Must à regarder et re-regarder sans modération !

      Siddh

  4. Je viens de finir l’écoute du podcast et il me faut absolument vous notifier que vous n’avez pas cité le plus grand film sur le voyage temporel « Primer » de 2004, c’est un peu Hard SF mais il se doit d’être vu

    http://www.imdb.com/title/tt0390384/?ref_=fn_al_tt_1

    • Alors là, je n’ai JAMAIS entendu parlé de ce film ! Merci pour l’info. Je vais regarder ça de plus près !!

  5. AH la la la,.. J’ai cru entendre Yoko Tsuno ? Je conseille aussi cette bd.

    Je vais être bref, cette épisode était vraiment bien !

    • Je vais aussi être bref : MERCI ! 🙂

  6. Bon bon bon.
    Que dire. Alors oui, le temps, les voyages dans le temps, il fallait des balloches grosses comme ça pour s’attaquer à ce thème là. Et vous les avez eues. D’ailleurs, vous me ferez plaisir, une petite visite chez l’urologue s’impose, c’est assez inquiétant cette tendance à la macromégalie testiculaire.
    bref, ultra casse gueule comme thème, et en réduisant le tout au cinéma on retombe forcément sur les même sempiternel exemples. qui a dit INTERSTELLAR? HEIN ?
    Heureusement que l’invité était là, parceque franchement, et c’est pas pour foutre la merde, je trouve que kaern en fait DE MOINS EN MOINS, peut être une vengeance rétro active des hors série JDR, qui sait.
    Mais bon, c’est du pipi de chat face au bonheur de vous avoir dans les esgourdes, bande de cons.

    Alors, je vais quand même tenter un truc incroyable, vous faire matter des animes. parceque, l’avantage du cinéma d’animation, c’est que c’est assez facile de représenter des trous noirs ou autre effet temporels chelou.
    Donc, au niveau voyage temporel, vous pouvez aller jeter un oeil à :

    la traversée du temps (2007) de Mamoru Hosoda, réalisateur du non moins excellent Summer wars.
    http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18735082&cfilm=128739.html (bien noté en plus, même sur le DAILYMARS)
    Le pitch est assez basique, une lycéenne va acquérir un pouvoir de voyage dans le temps (bateau hein) pratique pour glander un peu, rattraper de sales notes ou modifier un peu la vie de ses proches, mais tout ça ne dure qu’un … temps.
    Alors autant vous dire que la première moitié du fil est assez classique et sympathique autour du voyage, de la modification et de l’effet papillon jusqu’a un moment bien précis qui remets beaucoup de choses en perspective. OUi, je ne peux pas spoiler, juste vous dire qu’une fois ce point atteins, impossible de lacher le film et il à été catapulté dans ma vidéothèque, bien en haut.

    Le classique de la Gainax : Gunbuster (1988) et sa « suite » DieBuster (2004).
    1988 attention, animation ancienne et néanmoins de qualité. Ici, on parle de jeune femme pilote de robot qui vont défendre l’humanité face a des envahisseur pas beau venu de l’espace. Envahisseur qui se dirige vers la terre, lentement mais surement, de l’autre bout de la galaxie. l’humanité dispose de deux atouts : seses pilotes de robots et sa technologie de voyage à vitesse lumière. Et là, vous me voyez venir : les jumeaux d’enstein. Une bonne partie de l’animé tourne autour de la difficulté de vivre en décallage avec les autres, chaque mission de ces pilotes et un déchirement : Quelques heures pour elles vont se transformer en années sur terre. Chaque départ est un adieu à leur vie passée et un déchirement sans fin, une génération sacrifiée.
    Oui, c’est vieux, mais c’est indéniablement brillant. La version 2004 (DieBuster) est beaucoup plus péchue, mais reste sur le même princpe, avec quelques intrications sympathique et toujours cette marque de fabrique incroyable de la gainax du bouncing tities (oui ,vous verrez).

    Sinon, en plus court, mais non moins poignant : Hoshi no koe (la voix des étoiles) 2004 de makoto shinkai.
    Même principe que précédement, mais cette fois ci plus centrée sur une relation entre deux ados et l’étirement du temps du au voyage à vitesse lumière, très bon court métrage (même si il faut supporter l’animation un peu momoche et les robots datés, mais au moins ça passe vite).

    bon, sinon, juste pour vous mettre le seum, parcequ’il faut bien finir par quelquechose d’intelligent.

    Et Code Quantum ?

    • Putain, ça c’est du commentaire !! 😀

      Ce sujet, on devait le traiter depuis des lustres sans vraiment savoir comment s’y prendre. Fallait aussi que notre invité (qu’on avait depuis longtemps) ait les mêmes dispos que nous. Bref, galère.

      Merci pour ton commentaire en tout cas. Je sais qu’on a oublié des dizaines et des dizaines de références… En même temps c’est un peu la tradition chez Plan B non ? 😀

      Bises mon Barberouss !!

Trackbacks/Pingbacks

  1. #50 Retour vers le paradoxe | GeekSansModeration - […] Plan B – Podcast: Voyage dans le temps […]

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield